FR

De plus en plus présente dans la scène internationale, la compositrice CHRISTINA ATHINODOROU (née à Chypre, 1981) est l’auteure de plus de cinquante œuvres, symphoniques, vocales, musique de chambre et musique électronique.

Régulièrement jouée en Europe et ailleurs, sa musique a été décrit comme «atmosphérique, étrangement fascinante», «séduisante» et «substantielle» dans la presse internationale, et ella a été diffusée par la radio France Musique , BR Klassik, CyBC et RAI3 (Italie).

Ses œuvres ont été présentées dans plusieurs festivals et salles de concerts dont la Biennale de Venise, MITO Settembre Musica,  ISCM World New Music Days, Wien Modern, Centre Culturel Onassis, Music Biennale Zagreb, Salle Pleyel, Konzerhaus Berlin, le Festival Grafenegg et le Festival d’Aix-en-Provence parmi d’autres.

En explorant l’univers orchestral, Christina a travaillé avec des orchestres éminents tels que le Tonkünstler Orchester Niederösterreich, l’Orchestre National d’Île de France, Orchestre d’État d’Athènes, Orchestre d’ État Académique de Saint Petersbourg, Sinfonia Finlandia Jyväskyla, Orchestre des Jeunes de la Méditerranée entre autres. Elle a aussi collaboré avec des différents ensembles et des solistes de notre temps, tels que Sentieri Selvaggi, Ensemble Aleph, Ensemble BlauerReiter, Ensemble Reconsil, Het Collectief, Nomos Ensemble de Violoncelles, Quatuor à cordes Elias, Neue Vocalsolisten Stuttgart, Alda Dizdari, Alexis Deshcarmes etc. Ses oeuvres sont interprétées par des chefs d’orchestre comme Pablo-Heras Casado, Jean Deroyer et Pierre-André Valade .

Athinodorou à reçu des prix dans les concours internationaux tels que le 1ére édition du concours Île-de-Créations 2013 en France (Prix du Jury and the Coup de cœur du public pour sa pièce symphonique Intermède pour une mer jamais vue, ed.Durand); la 1ère edition du concours Sibelius 2015 en Finlande (2ème Prix pour sa pièce De l’Âme pour choeur a capella); le 6ème edition du concours Prokofiev 2012 en Russie (mention honorable pour Alma pour alto seule et orchestra), le Prix des Jeunes Compositeurs de l’Orchestre Philharmonique Aldworth 2006-7 en Angleterre (trois commandes), le concours panhellénique de l’Université Aristote en Gréce 2005 etc. Son travail a été encouragé dans le cadre des commandes de Radio France, Musik der Jahrhunderte, Amici di Sentieri Selvaggi (Aktaí pour six instrumentistes), Pafos2017 Capitale Européenne de la Culture, la Fondation des Arts Pharos (Sterna pour clarinette et quatuor à cordes), parmi d’autres.

Christina Athinodorou dirige aussi. Cheffe d’orchestre dont le travail est «comfortablément, mais intensément intrerprété” et récipiendaire de la Bourse ‘Dame Felicity Lott’ qui est destinée à soutenir ‘un musicien prometteur dans le domaine de l’Interprétation’ (direction d’orchestre), elle à travaillé avec de nombreux orchestres tels que l’Orquestra Sinfónica do Porto Casa da Música, Tonkünstler Orchester, Nederlands Symphonie Orkest, Sinfonia Finlandia Jyväskylä, Orchestre Symphonique de Chypre, St Albans Symphony Orchestra, London Sinfonietta etc. En parallèle des concerts en tant que cheffe invitée, elle fonda en 2017 l’Ensemble Cyclamen, dont elle est la Directrice Artistique.

Née à Paphos, Chypre, où elle a commencé apprendre la musique, Christina Athinodorou a fait ses études de composition avec Julian Philips et de direction d’orchestre dans la classe d’Alan Hazeldine, à l’École Supérieure de Musique et d’Art Dramatique Guildhall à Londres où elle a obtenu son BMus et MMus in Composition. Ensuite, elle a continué son travail de composition en prenant des leçons particulières avec Philippe Leroux à Paris.

Elle a aussi suivi des cours au Centre Acanthes à Metz, l’Université de North Texas, CNSMD de Lyon, Composit Festival et à l’IRCAM. Elle a été artiste-en-résidence à la Cité des Arts et au CAMAC en France. En 2011 elle a obtenue son PhD à l’Université de Londres Royal Holloway et elle donne actuellement des séminaires aux institutions comme le London College of Music et l’European University Cyprus, en tant que enseignante et compositrice  invitée.

Christina réside à Chypre et elle travaille à l’échelle internationale, en conservant ses profonds liens avec Londres et Paris.